Etre un magicien professionnel, c’est bien plus que de la technique, c’est également une éthique et des principes fondamentaux. Quelles sont ces 8 règles que tout magicien professionnel se doit de respecter ?

1 – Garder le secret

Dans l’univers de la magie, ne pas dévoiler les trucs des tours est la règle principale. D’ailleurs, quand on souhaite devenir magicien professionnel et adhérer à la Fédération française des artistes prestidigitateurs (FFAP), les futurs adhérents doivent prononcer le serment suivant :
« Je jure en tant que membre de la FFAP :

  • d’observer fidèlement les règles de cette Association et de me soumettre à toutes décisions prises par le Conseil de l’Ordre
  • de ne divulguer aucun secret ni de les décrire dans des ouvrages ou des publications pouvant être lus par des profanes
  • de ne rien dire ou décrire de ce que je verrai ou entendrai aux réunions de la FFAP à moins d’une autorisation expresse du Conseil de l’Ordre
  • d’être loyal envers mes confrères et de pratiquer l’art de la Prestidigitation avec conscience et honneur.

»

Au même titre que le serment d’Hippocrate pour les médecins, un magicien professionnel a l’obligation de respecter son engagement. Celui-ci permet, non pas de garder jalousement des secrets à la manière d’une secte, mais bien de préserver l’émotion et le rêve suscités par la magie.

2- A public identique, tours de magie différents

La magie a un petit côté fantastique dû au fait que le spectateur ne sait pas ce qui va se produire. Reproduire le même tour devant un même public, c’est faire disparaître ce côté fantastique et, plus grave, prendre le risque que celui-ci ne découvre le truc. Plutôt que de reproduire le même tour, il est préférable d’opter pour une variante qui permet de conserver l’effet de surprise, voire même de réaliser un tour totalement différent.

3 – Préserver l’effet de surprise

Connaître la fin d’un film avant de l’avoir vu, cela vous gâche un peu le plaisir de le visionner ? Pour la magie, c’est exactement pareil ! La mise en scène et les paroles d’un magicien pro doivent préserver jusqu’au bout l’effet de surprise. Les spectateurs ne doivent pas savoir à l’avance ce qui va se produire.
Ainsi, un professionnel de l’illusion ne dira jamais qu’il va faire disparaître une pièce pour la faire réapparaître dans la poche de la personne qui est face à lui. Il va se contenter de dire qu’elle va effectivement disparaître. La chute, c’est-à-dire que la pièce soit dans la poche du spectateur, c’est le côté fantastique de cet art.

4 – Maîtrise, rien que de la maîtrise

Les magiciens professionnels ont bien un secret. S’ils se produisent aujourd’hui un peu partout en France, en Europe ou à travers le monde, c’est parce qu’ils s’entraînent encore et toujours. Cela concerne la réalisation des tours, mais également leur façon de les présenter ou leur prestance sur scène. Un grain de sable, un cafouillage peuvent compromettre une représentation.

5 – Définir son répertoire

Comme un musicien qui a son propre répertoire, un magicien a le sien. Afin de définir votre propre répertoire, il vous faut donc écarter :

  • ceux que vous maîtrisez moins bien
  • ceux qui plairont moins aux spectateurs
  • ceux que vous n’avez pas envie d’exécuter.

Le répertoire ainsi constitué sera le reflet de vos goûts, surprendra votre public et sera exécuté de main de maître.

6 – Des accessoires opérationnels

Cela peut sembler trivial, mais avoir des accessoires opérationnels et en bon état est déterminant pour réaliser un tour sans la moindre anicroche. Cartes, pièces, balles, foulards, anneaux, mieux vaut renouveler régulièrement en neuf ceux qui pourraient compromettre la réussite de votre tour.

7 – Chouchouter son public

Si des personnes se déplacent pour un spectacle de magie, c’est parce qu’elles veulent passer un moment éblouissant. Une part de rêve et de fantastique que le magicien se doit de cultiver en mettant en valeur son public et les tours qu’il réalise.
Ainsi, lorsqu’un assistant est choisi parmi le public, l’expérience qu’il va vivre sur scène doit le valoriser aux yeux de tous.

8 – Donner envie de revoir vos spectacles

Un magicien, comme tout artiste, doit savoir quitter la scène et ne pas se laisser emporter par l’euphorie du public qui en demande encore et encore. L’artiste professionnel peut évidemment contenter les spectateurs demandant un rappel avec quelques tours qu’il aura spécifiquement prévu à cette fin. Mais ensuite, il doit s’esquiver pour que les personnes ayant assister à sa prestation n’est plus qu’une envie, revenir à son prochain spectacle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *