Qu’est-ce qui fait que l’on se souvient d’un artiste parmi d’autres ? Son spectacle bien évidemment, mais avant cela ? L’image de marque véhiculé par un magicien peu également faire la différence.

Faire de vos différences des atouts face à un organisateur

Quand le responsable d’une association ou d’un CE hésite entre deux spectacles de magie, sur quoi va-t-il se baser pour trancher ? Sur son ressenti, sur l’image de marque que vous véhiculez, d’où l’importance de la choyer. Loin de faire un illusionniste une simple marque, le « personal branding » permet toutefois de faire la différence dans les secteurs où la concurrence est rude comme celui des magiciens professionnels.

Ainsi, plutôt que d’essayer de gommer ses différences et de rentrer dans le moule comme tel ou tel grand illusionniste, mieux vaut valoriser ce qui vous différencie. En effet, un organisateur de spectacles reçoit de nombreuses candidatures chaque semaine. Si vous ne parvenez pas à vous différencier de la concurrence, vous n’êtes qu’un magicien parmi d’autres.
Vous devez donc vous interroger sur vos atouts et différences qui font partie intégrante de la perception que les autres ont de vous en tant qu’artiste et qui peuvent contribuer au succès de l’événement que l’organisateur met sur pied.

Comment travailler son image de marque en tant que magicien ?

L’image de marque est un ensemble d’éléments subjectifs qui créent une perception que les autres ont de vous en tant que magicien. Cette perception se base par exemple sur les différences en matière de mise en scène, vestimentaires, physiques ou autres. Mais vous n’êtes pas instantanément perceptible comme différent, c’est à vous que revient la tâche de faire en sorte que le public et les organisateurs se souviennent de quelque chose de différenciateur vous concernant.

Pour travailler votre image de marque, il est donc crucial de définir votre positionnement :

  • Quelle magie ? Street magie, close-up, spectacle pour enfant, magie burlesque, à vous de définir quel magicien vous désirez être. Ainsi, si Kamel le magicien s’est fait connaître grâce à la magie de rue, ce qui ne l’empêche pas aujourd’hui de pratiquer d’autres formes de prestidigitation. Toutefois, son nom est associé à la street magie.
  • Quel public ? En petit comité ou dans des grandes salles, tout public ou uniquement pour les grandes occasions, définissez votre public pour vous positionner face aux autres magiciens. Optez pour une niche de marché peut être judicieux si elle est peu concurrentielle. Attention toutefois à ne y pas resté cantonner, surtout si la demande déclinait.
  • Quelle visibilité ? Aujourd’hui, tout est une histoire de visibilité. Le premier réflexe des organisateurs, c’est d’aller se renseigner sur vous sur Google. Avis, site web, chaîne Youtube, réseaux sociaux, il faut que l’on puisse y trouver de nombreuses informations vous concernant, positives bien évidemment.

Une fois votre positionnement défini, vous pouvez construire votre image de marque en cherchant un élément vous différenciant, un élément porteur de valeur ajoutée pour un spectacle. Pour que celui-ci sonne le plus vrai possible et ne déçoive pas à terme, appuyez-vous sur ce que vous êtes réellement. En plus d’être magicien, vous aimez les blagues ? Mêlez humour et magie. Vous êtes particulièrement grand ou petit ? Utilisez cela comme un atout.

Tu souhaitezs connaître davantage d’astuces pour devenir magicien professionnel ? Télécharge ma formation BUSINESS MAGIC pour savoir mieux te vendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *