En tant que magicien pro, vous serez amené à rencontrer des organisateurs. Quelle attitude avoir face à eux pour leur donner envie de concrétiser avec vous ? Comment bien vendre votre spectacle en face-à-face ?

Réussir la prise de contact en face-à-face

La première démarche d’un organisateur désireux de trouver un illusionniste pour une animation est de se renseigner sur vous, notamment en se rendant sur votre site web pour consulter votre pedigree, regarder les photos de vos spectacles précédents ou encore visionner les vidéos des animations que vous avez déjà réalisées. Dans un second temps, il peut convenir d’un rendez-vous pour vous rencontrer physiquement.

Dans ce cas, pour réussir la prise de contact :

  • Soyez ponctuel : surtout, ne faîtes jamais attendre votre interlocuteur. Prévoyez d’arriver un peu en avance sur les lieux, mais pas plus de 10 minutes. Au-delà de ce laps de temps, cela pourrait créer une gène pour la personne avec laquelle vous avez rendez-vous.
  • Soyez souriant : les 20 premières secondes sont primordiales dans une rencontre. Elles donnent le ton et forgent une bonne partie du ressenti de l’organisateur. Affichez-vous avec votre plus beau sourire.
  • Ayez un regard franc : soutenir longuement le regard de votre interlocuteur ou, a contrario, le fuir, sont à éviter impérativement.
  • Créez un climat de confiance, par exemple en rappelant que vous vous êtes rencontré dans un salon ou que vous avez échangé quelques mots par téléphone pour convenir du rdv.

Comment vous valoriser lors de l’échange avec l’organisateur ?

Vient ensuite de l’échange à proprement parler, un moment déterminant. Pour cela, mettez tous les atouts de votre côté :

  • Soyez agréable et convivial : vous êtes là pour vanter votre spectacle de magie qui est nécessairement festif. N’employez donc pas un ton grave et soyez convivial. Ne perdez pas de vue que la sympathie que l’on peut avoir pour une personne entre toujours un peu en ligne de compte quand il faut au final trancher entre deux magiciens.
  • Positivez : autant que faire ce peut, soyez positif !
  • Ne fermez pas les portes : vous devez répondre par la négative ou poser une question ? Répondez de manière à ce que votre interlocuteur ne soit pas au pied du mur et offrez une alternative. Par exemple : si vous répondez « non », vous pouvez ajouter, « mais je peux en revanche vous proposer…. »
  • Valorisez vos différences : vos différences sont des atouts face aux autres magiciens. N’hésitez pas à surprendre de manière festive l’organisateur. Si celui-ci ne se souvient pas d’un élément distinctif parmi d’autres, vous serez également un magicien parmi d’autres.
  • Comprenez le besoin non exprimé : la personne qui est en face de vous n’est pas nécessairement un professionnel de l’organisation du spectacle. Dans ce cas, tâchez de cerner son besoin réel et, si nécessaire, posez-lui des questions. Par exemple, s’il vous parle de spectacle de magie enfants clef en main, est-ce que cela signifie que vous prenez en charge l’éclairage et la sonorisation ?
    Poser un nombre raisonnable de questions démontre votre intérêt pour l’événement en cours d’organisation.
  • Fournissez des informations en rapport avec la demande : au moment de montrer des photos ou vidéos des animations que vous avez précédemment effectuées ou d’en citer quelques-unes, fournissez uniquement des exemples proches du spectacle recherché par la personne face à vous. Si elle souhaite trouver un magicien professionnel pour l’arbre de Noël d’une mairie, ne parlez pas de close-up lors d’un repas de mariage.

Au final, toutes ces directives sont, somme toute, très logiques. Toutefois, bon nombre de prestidigitateurs cherchant à devenir des magiciens professionnels ne les respectent pas et parviennent très difficilement à percer car ils ne savent pas « se vendre ». Si vous souhaitez en savoir davantage sur comment mieux convaincre votre interlocuteur, vous pouvez télécharger ma formation BUSINESS MAGIC qui vous aidera à devenir magicien professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *